Recomposition des Territoires Politiques et Gouvernance Urbaine : le cas de la ville de Bamako (MALI)

Publié le 02 juillet 2013 /

Thèse de Fatoumata COULIBALY

Date de soutenance : 2 juillet 2013 à l’Université de Rouen Normandie

Titre de la thèse : Recomposition des Territoires Politiques et Gouvernance Urbaine : le cas de la ville de Bamako (MALI).

Directeurs : Michel Bussi et Michel Lesourd.

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/IDEES/tel-00846020

Résumé de la thèse : La ville de Bamako produit-elle du changement politique ? C’est à cette question, en apparence classique que cette thèse entend répondre. A partir d’une enquête menée dans le contexte des échéances électorales de 2007, nous proposons d’aborder les voies théoriques et méthodologiques d’une étude qui tente d’expliquer la faible participation électorale des bamakois. En prenant successivement en compte le territoire comme agrégat de données quantitatives (territoire objectif) puis comme construction sociale opérée par les individus (territoire subjectif), nous proposons de revenir sur les apports d’une approche ” sociogéographique “, permettant de comprendre les raisons de la faible participation électorale des individus. La ” politique ” apparaît à la fois comme le résultat d’un repérage des problèmes territoriaux et comme une série de thèmes définis (le vote aux élections, la mondialisation, etc.) donnant à voir quelques aspects distincts de l’influence du territoire sur la politisation des individus. Il conviendra dans cette thèse de mobiliser des entretiens directifs et semi-directifs afin de connaître le sentiment démocratique des bamakois.

Auteur

  • Fatoumata COULIBALY
  • Titre

  • Recomposition des Territoires Politiques et Gouvernance Urbaine : le cas de la ville de Bamako (MALI)
  • Directeurs

  • Michel BUSSI
  • Michel LESOURD
  • Date de soutenance

  • 02/07/2013
  • Lieu

  • Université de Rouen Normandie