Modélisation dynamique des facteurs environnementaux à risque épidémique en milieu urbain : l’exemple de la dengue à Bangkok (Thaïlande) et à Delhi (Inde)

Publié le 23 novembre 2017 /

Thèse de Renaud MISSLIN.

Date de soutenance : 12 septembre 2017 à l’Université de Rouen Normandie.

Titre de la thèse : Modélisation dynamique des facteurs environnementaux à risque épidémique en milieu urbain : l’exemple de la dengue à Bangkok (Thaïlande) et à Delhi (Inde).

Directeurs : Alain Vaguet et Éric Daudé.

https://hal.archives-ouvertes.fr/IDEES/tel-01690559

Résumé de la thèse : Aedes aegypti est le vecteur principal de la dengue et du virus Zika. La surveillance et le contrôle vectoriels constituent des armes de première ligne pour lutter contre les arboviroses transmises par ce moustique. Dans ce cadre, cette thèse propose un modèle conceptuel (MODE) qui permet de reproduire in silico l’environnement dynamique d’Aedes aegypti aux échelles auxquelles sont organisées (échelle de la ville – MODE-macro) et menées (échelle du quartier — MODE-micro) les campagnes de lutte anti-vectorielles. L’environnement ainsi généré peut (1) être intégré à un modèle à base d’agents qui permet alors de simuler le système pathogène complexe de la dengue ou du Zika (environnement – vecteur – hôte – virus) et (2) être utilisé pour cartographier l’aléa environnemental du risque vectoriel dans la ville. Le modèle conceptuel MODE repose sur une approche phénoménologique transposable dans le temps et dans l’espace : il peut être appliqué dans différents contextes urbains, à différentes périodes et à différentes échelles. Afin de garantir sa généricité spatio-temporelle, les modèles informatiques MODE-micro (échelle du quartier) et MODE-macro (échelle de la ville) ont été implémentés dans le but de générer des environnements dynamiques à partir de données libres ou aisément accessibles. Dans ce travail, les potentialités de MODE ont été évaluées à Delhi (Inde) et Bangkok (Thaïlande). Les connaissances issues de l’étude des relations dynamiques, multifactorielles et non-linéaires entre l’environnement et le vecteur devraient permettre d’améliorer les stratégies de surveillance et de contrôle.

Auteur

  • Renaud MISSLIN
  • Titre

  • Modélisation dynamique des facteurs environnementaux à risque épidémique en milieu urbain : l’exemple de la dengue à Bangkok (Thaïlande) et à Delhi (Inde)
  • Directeur

  • Alain VAGUET
  • Co-directeur

  • Éric DAUDÉ
  • Date de soutenance

  • 12/09/2017
  • Lieu

  • Université de Rouen Normandie