Mobilités événementielles et espace urbain. Exploitation des données de téléphonie mobile pour la modélisation des grands événements urbains

Publié le 27 décembre 2017 /

Thèse de Lény GRASSOT

Date de la soutenance : 21 octobre 2016 à l’Université de Rouen Normandie.

Titre de la thèse : Mobilités événementielles et espace urbain. Exploitation des données de téléphonie mobile pour la modélisation des grands événements urbains.

Directeurs : Françoise Lucchini et Bernard Elissalde.

Résumé de thèse : Ce travail de recherche s’intéresse à l’appréhension, la détection, la compréhension et l’analyse des grands évènements urbains grâce à l’exploitation des données de téléphonie mobile. L’utilisation d’approches complémentaires – méthodes statistiques, analyse spatiale – appliquées à trois terrains – l’Armada de Rouen 2008, la Braderie de Lille 2011 et l’Armada de Rouen 2013 – ont permis de mettre en évidence les formes de spatialités (attractivité, concentration) et de temporalités (rythmes, pulsations) des espaces urbains lors du déroulement d’un grand évènement populaire. Ce type d’évènement soulève des problèmes d’évaluation et d’appréhension de leurs impacts sur les villes qui les accueillent. Ce travail de thèse tente de résoudre ces questions en utilisant des méthodologies de modélisation et de simulation. Les résultats obtenus soulignent la pertinence de la géolocalisation anonyme des données de téléphonie mobile pour comprendre le fonctionnement éphémère de la ville en contexte évènementiel et en percevoir les impacts en termes de mobilité et de comportement.

Auteur

  • Lény GRASSOT
  • Titre

  • Mobilités événementielles et espace urbain. Exploitation des données de téléphonie mobile pour la modélisation des grands événements urbains
  • Directeur

  • Françoise LUCCHINI
  • Co-directeur

  • Bernard ELISSALDE
  • Date

  • 21/10/2016
  • Lieu

  • Université de Rouen Normandie