Les autoroutes de la mer

Publié le 28 décembre 2017 /

 Thèse de Khan Linh DANG

Date de soutenance : 25 novembre 2014 à l’Université du Havre Normandie.

Titre de la thèse : Les autoroutes de la mer.

Directeur : Benjamin Steck.

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/IDEES/tel-01328716

Résumé de la thèse : Le transport intérieur de marchandises de l’Union européenne (UE) se caractérise par la domination du transport routier. En tant que mode le plus utilisé, le transport routier génère les coûts externes les plus considérables. Il est le responsable principal de la congestion routière et des émissions de CO2 qui sont les deux problèmes majeurs du système européen de transport de marchandises. Pour lutter contre ces deux problèmes, l’UE investit des fonds publics dédiés à la construction de nouvelles infrastructures afin d’augmenter leur capacité et de répondre à la demande de transport. De plus, elle favorise les solutions permettant d’alléger les trafics routiers comme le transfert modal d’une partie du trafic routier saturé vers d’autres modes moins polluants. Dans ce contexte, l’UE a promu les autoroutes de la mer (AdM). Nous avons analysé le contexte de développement des AdM, leur positionnement dans le système de transport et leur perspective de développement dans l’UE pour clarifier leur concept et étayer leur pertinence. En effet, pour répondre aux objectifs de l’UE de l’éliminer la congestion routière et de réduire les émissions de CO2, les AdM sont développées pour diminuer le trafic des poids lourds circulant sur les routes. Dans ce cas, la technique du navire roulier permettant de transporter des poids lourds semble adaptée. Les AdM constituent un nouveau parcours pour la construction d’itinéraire d’acheminement des marchandises des transporteurs routiers. Elles offrent une solution moins couteuse que le « tout routier ». En utilisant les AdM, les transporteurs routiers peuvent réduire les émissions de CO2 dues à leur activité grâce à la diminution de la distance routière parcourue. Ainsi, les AdM constituent un mode de transport complémentaire du transport routier. Dans le cadre de la France, les trafics routiers de marchandises se composent d’une part important des flux de transit. De plus, à cause des obstacles naturels à la frontière tels que les Pyrénées, les Alpes et la Manche, les flux de transit se concentrent sur deux axes routiers principaux : l’un, du nord au sud de la France et l’autre, à bord de la Méditerranée. En favorisant le transfert modal de la route vers la mer, la mise en œuvre des AdM permet d’alléger les trafics sur ces axes. Dans ce contexte opérationnel, les ports jouent ainsi un rôle important. Situé au nord de la France, le port du Havre serait impliqué pour alléger le trafic routier du nord au sud de la France. Ainsi, nous avons étudié le cas du port du Havre pour évaluer la possibilité de ce transfert modal.

Auteur

  • Khan Linh DANG
  • Titre

  • Les autoroutes de la mer
  • Directeur

  • Benjamin STECK
  • Date de soutenance

  • 25/11/2014
  • Lieu

  • Université du Havre Normandie