RIN MT2PM – Modélisation des mobilités terrestres des passagers maritimes

Publié le 07 décembre 2020 / ,

Projet MT2PM – Modélisation des mobilités terrestres des passagers maritimes

 

Partenariat scientifique UMR CNRS IDEES, LITIS, METIS, AMoS, LMI

Financement région Normandie – Réseau d’Interêt Normand

Direction scientifique : Françoise Lucchini, UMR IDEES

 

Membres :

Université Rouen Normandie : B. Elissalde, S. Freiré-Diaz, F. Lucchini, U. Parment

Université du Havre : C. Bertelle, J. Baudry, P. Vidal

Ecole de Management de Normandie : S. Bourdin, G. Noiret

INRAE : M. Lenormand

INSA : J-G. Caputo

 

Labellisation et soutien : pôle de compétitivité TES, HAROPA

 

Présentation du projet :

A l’interface entre le numérique et le développement territorial, le projet MT2PM répond à un besoin d’information des collectivités territoriales et des ports normands portant sur une meilleure connaissance des déplacements (excursions, itinéraires) des croisiéristes lors des escales portuaires.

En se référant aux sciences de la complexité, il est désormais connu que la grande complexité des choix individuels de mobilité non concertés et contenant une part d’incertitude, peuvent pourtant se traduire par des comportements collectifs lisibles dans le territoire. L’analyse des mobilités terrestres des croisiéristes, connues à partir de traces géolocalisées et anonymisées de téléphonie mobile et de réseaux sociaux, permet d’identifier les zones d’intérêt et les destinations préférentielles au sein du territoire normand et au-delà, notamment vers l’espace francilien.

Le traitement spatiotemporel de grands volumes de données issues d’objets connectés a nécessité de construire des agrégats spatiaux et temporels. Par la réalisation de graphes dynamiques, il a été possible de suivre les flux préférentiels de déplacement de croisiéristes et de révéler les concentrations d’usagers et leur variabilité dans le temps et selon les différentes parties du territoire français.

Les interactions observées entre les mouvements des croisiéristes en escale en Normandie et les espaces visités permettent de déboucher sur des propositions pour modéliser leurs mobilités à terre, en lien avec l’identification de zones d’intérêt touristiques correspondant aux pratiques sociospatiales observées et également d’estimer de futurs probables déplacements.

Livrables :

-Applications de visualisation géomatique pour :

  • Identifier les destinations majeures et les points d’intérêt du territoire
  • Estimer les flux de visiteurs à partir des usagers téléphoniques
  • Voir le rayonnement dans le territoire et la diffusion des visiteurs depuis le port du Havre
  • Caractériser les rythmes et les temporalités des mobilités

-Videos

-Datawarehouse