Rechercher



Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Liens utiles

CNRS
Délégation Normandie

Accueil du site > MEMBRES DE L’UMR

DE RUFFRAY SOPHIE

ENSEIGNANT CHERCHEUR - UNIVERSITÉ DE ROUEN

Contact : sophie.deruffray@univ-rouen.fr

Tél. : 02 35 14 69 31

1. Présentation des thématiques de recherche : grands axes de recherches, apport dans le ou les domaines concernés et faits marquants

L’ensemble des axes et thèmes de recherche vise à articuler une réflexion théorique et méthodologique sur la régionalisation appliquée à des problématiques d’aménagement du territoire. Le champ théorique adopté est celui de l’analyse spatiale, avec l’originalité du recours à la logique floue et à la théorie des possibilités.

1 - Développement local et recomposition des territoires frontaliers

La recomposition territoriale est considérée comme un processus temporel en trois niveaux hiérarchisés. Chacun de ces derniers représente un véritable modèle de recomposition : le niveau de recomposition « topologique » ou de voisinage, le niveau de recomposition territoriale ou de cohérence et le niveau de recomposition globale ou systémique. Dans cette perspective, le développement local est souvent perçu comme une recomposition territoriale de premier niveau alors que la recomposition des territoires frontaliers n’est pas de même nature. Compte tenu de contraintes institutionnelles, elle peut difficilement prendre la forme des deux premiers niveaux. Ce thème s’appuie sur des programmes de recherches ESPON, des études sur les enjeux des territoires frontaliers à l’échelle nationale dans le cadre de l’observatoire des territoires de la DATAR (en lien avec l’UMS RIATE). Dans ce cadre, je dirige un doctorat financé par le Fonds National de la Recherche du Luxembourg sur la mobilité durable transfrontalière (J. Shiebel) et une HDR sur la géographie des frontières (G. Hamez).

2 -Recomposition des territoires de marges

Ce thème vise à étudier la réalité géographique d’une marge et les questions de délimitation qui lui sont intimement liées. La marge peut être conçue en termes d’interface à des échelles et dans des contextes différents (régional, infra-urbain, rural-urbain, espace frontalier, …) ou en termes d’« a-centralité », une sorte d’entre-deux par rapport aux centres. Les objectifs sont d’identifier un mode de fonctionnement territorial singulier, notamment par rapport au modèle « centre-périphérie », en étudiant les zones de rupture et celles d’entre-deux. Dans le cadre des recompositions territoriales, de nombreuses zones interstitielles, laissées pour compte, sont apparues, créant ainsi de nouvelles formes de marginalité dont il est utile d’étudier les différents aspects. Dans le contexte d’un espace transfrontalier, cette notion se révèle particulièrement opérante. Les travaux ont déjà donné lieu à la publication de deux ouvrages et ont servi de pivot à la réflexion menée dans le cadre du doctorat de B. Rouland (soutenance en octobre 2014).

3 - Problématiques de régionalisation

Les limites géographiques, historiques, linguistiques, économiques et juridiques recouvrent un vaste domaine de recherche depuis l’étude des discontinuités jusqu’aux travaux sur les aires d’influence ou l’attractivité des services. Le contexte actuel offre l’opportunité d’approfondir ces questions théoriques et nécessite le développement de méthodes opérationnelles susceptibles d’être appliquées à l’échelle locale, à la demande des collectivités territoriales par exemple (projet NorMONdie du GRR Culture et Société en Normandie) et à l’échelle européenne (pour contribuer à la réflexion sur l’indice de cohésion territoriale). A une échelle plus petite, les travaux de régionalisation ont été poursuivis pour contribuer à établir des « visions de l’Europe dans le monde », dans le cadre du PCRD « Eurobroadmap » et du projet ESPON « Globalization ». L’HDR de C. Didelon a été soutenue au mois de septembre 2013 sur le territoire monde. Enfin, une réflexion est menée sur le transfert des concepts et des méthodes dans le cadre des réflexions sur la régionalisation en Tunisie (projet Utique en cours) et/ou des flux médiatiques (Projet ANR Géomédia Mapper).

4 - Apport de la logique floue à la géographie

Ce thème de recherche plus général a pour objectif de montrer l’apport de la logique floue dans la démarche de recherche en géographie. Partant d’une réflexion conceptuelle sur l’imprécision et l’incertitude, il approfondit la chaîne de cohérence épistémologique floue. La première étape définit les concepts flous, fondateurs de la démarche. La deuxième étape recense les fondements théoriques, aptes à porter les concepts géographiques flous. La troisième étape définit les mathématiques et les traitements de données en cohérence avec les bases conceptuelles et théoriques. La quatrième étape conçoit des méthodes qui s’inscrivent dans le cadrage mathématique défini. Enfin, la cinquième étape développe des outils d’aide à la décision. A l’heure actuelle, un certain nombre d’étapes ont été explorées mais nécessitent des approfondissements théoriques, méthodologiques et opérationnels.

2 Encadrement et animation de la recherche :

a. programmes de recherches (distinguer responsabilité et participation)

1) DE RUFFRAY S. (dir), LEGROS C. et al., 2013, « LEONUMSHS : Portail numérique SHS en Normandie », Projet FEDER, 2013-2015.

2) BARON M., BENNASR A., DE RUFFRAY. (dir.) Et al., 2013-2015, « Complexités et enjeux des mailles territoriales. Approches franco-tuniennes par les mesures », CMCU, PHC Utique.

2) GRASLAND C.(dir.), DE RUFFRAY S. et al., 2012, « Géomédia Mapper », ANR CORPUS.

3) BRENNETOT A. (dir), DE RUFFRAY S., DIDELON C., FEIERTAG O., 2012, « projet SEINE/Grand Paris », GRR Culture et Société en Normandie, CPER.

4) JENNEQUIN H. (dir), BRENNETOT A., DE RUFFRAY S., projet TTAP HN (2011-2013), GRR Culture et Sociétés en Normandie (2012-2015), Haute-Normandie.

5) DE RUFFRAY S (dir)., DIDELON C., BRENNETOT A., LEVESQUE L. et al., 2009-2011, « Visions géopolitiques de la Normandie en Europe et dans le Monde »

6) DE RUFFRAY S. (dir), HAMEZ G., 2010, “Enjeux des territoires frontaliers à l’échelle nationale. Vers la détermination et la délimitation de pôles transfrontaliers », DATAR. http://www.ums-riate.fr/documents/r...

7) VAN HAMME G. (dir), DIDELON C., RICHARD Y., DE RUFFRAY S. et al., 2010-2012, « TIGER. Territorial Impact of Globalization for Europe and its region », programme ESPON-Globalization.

8) DIDELON C., GRASLAND C. (dir), DE RUFFRAY S. et al., 2008-2011, PCRD « Eurobroadmap », “Visions of Europe in the World”, notamment WP2 (A world wide survey on the mental maps of students) et WP5 (World divisions according to trade flows and political networks).

b. organisation de colloques, conférences, journées d’étude,

Colloque international “Europe seen from here and elsewhere ; final conference of the EuroBroadMap project” ; 1-2 dec. 2011 à l’Université de Rouen – 100 participants dont plus de 60 collègues de 18 pays avec C. Grasland, C. Didelon et al.

c. direction ou co-direction de thèses

Thèse et HDR soutenues :

DIDELON-LOISEAU C., « Le monde comme territoire. Contribution à une approche renouvelée du Monde en géographie », 2 volumes, HDR soutenue le 19 septembre 2013 à l’Université de Rouen

ROULAND B. « Migrations, Santé, Mondialisation. L’exemple de la province d’Almeria » avec A. Vaguet comme co-responsable de thèse, soutenue le 23 octobre 2014 à l’Université de Rouen, mention THFU En post doctorat à l’Université de Sfax dans le cadre du programme BATTUTA

Encadrement doctoral en cours

SCHIEBEL J. « Evaluation des politiques internationales d’aménagement dans les transports à travers le concept de mobilité durable transfrontalière. L’exemple de la Grande Région » en lien avec le CEPS-INSTEAD et avec la co-responsabilité de P. Gerber

CAHU Etienne « L’accès à la justice en France et en Europe : une injustice socio-spatiale ? », avec A. Brennetot comme co-responsable de thèse (depuis 2011).

LE LUYER Diane, « Territoires d’appartenance et identités citoyennes des Français expatriés », avec A. Brennetot et C. Didelon comme co-responsables de thèse (depuis 2014)

ACHOURI Walid, « Régionalisation en Tunisie. L’exemple du Centre Ouest », avec A. Bennasr comme co-directeur (depuis 2014)

d. Réseaux de recherche et collaborations (comité de rédaction de revues, invitations par universités étrangères - mentionner les réseaux auxquels vous appartenez ainsi que les disciplines concernées)

Membre du conseil scientifique de la nouvelle collection FOCUS chez ISTE/Wiley Geographical Information Systems Series (2013) avec A. Ruas et C. Claramunt

Portail d’ouvrages en anglais de la recherche et de la science française, ces titres, qui s’adressent à un public de niveau master, présentent les derniers résultats de la recherche ou l’état de l’art. Ils traitent les aspects fondamentaux, expérimentaux et applicatifs de chaque thème.

Membre du Comité scientifique du Colloque International de Géomatique et d’Analyse Spatiale (SAGEO), Recherches et développements, dans le cadre GDR S4 et du GDR MAGIS (depuis 2007) Membre du Conseil Scientifique de la Revue Géographique de l’Est Membre du Comité de Lecture de l’Espace Géographique depuis 2013 ESPON (European Spatial Observation Planning Network)

Invitations internationales

Professeur invité à l’Université de Sfax en mars 2011, janvier 2012, janvier 2013, janvier 2014 et janvier 2015 Une semaine de stage pour les étudiants de master 2 « Méthodes d’analyse spatiale » avec C. Grasland et M. Baron. Plusieurs séminaires de recherches avec le laboratoire SYFACTE « Visions et régionalisations de l’Europe dans le monde », « Régionalisations »

Conférence invitée à l’Université de Sao Paulo en novembre 2011 « Construindo a Europa : os mapas mentais revelam visoes geopoliticas »

e. Expertise (mentionner les fonctions électives ou d’expertises telles que CNU, AERES, ANR, participation au jury de thèse et/ou d’HDR… etc etc)

Membre élu suppléant de la 23ème section du Conseil National des Universités (Géographie physique, humaine et régionale) depuis 2011

Depuis 2010, expert auprès de l’ANR et de l’AERES pour la recherche et la pédagogie.

1) Expert à la demande de l’AERES de six licences de trois établissements (2010)

2) Expert du programme ANR « Espace et territoire », ANR CORPUS…

3) Expert à la demande de l’AERES pour l’UMR 5600 « Environnement, ville et société » à Lyon le 2 février 2010

Participation à 4 jurys d’HDR (Lucchini, Rasse, Baron, Davoine) et de 11 jurys de thèses (de Runz, Ben Rebah, Bailly, Hinfray, Plumejeaud, Bourdin, Le Neindre, Dorn, Girres, Delas, Burger) comme présidente ou rapporteur.

f. Valorisation de la recherche et partenariats

Un certain nombre de travaux qui concernent les espaces transfrontaliers ont fait l’objet d’études et de valorisations auprès de la DATAR en lien avec l’UMS RIATE

1) ZUOLO E. , DE RUFFRAY S., HAMEZ G., 2011, « Enjeux des territoires frontaliers à l’échelle nationale », Policy Brief, 8p. http://www.ums-riate.fr/documents/P...

2) DE RUFFRAY S., HAMEZ G., 2010, “Enjeux des territoires frontaliers à l’échelle nationale. Vers la détermination et la délimitation de pôles transfrontaliers », DATAR. http://www.ums-riate.fr/documents/r...

A l’échelle régionale, des actions de valorisation passent par des publications collectives régionales qui participent au débat public, comme un ouvrage co-écrit avec 12 géographes normands (la Normandie en débats, 2012) et des bulletins "La Normandie en débats. Une métropole à inventer"

N° 1 - Une métropole qui n’existe pas

N° 2 - Inventer la métropole normande

N° 3 - La Métropole Caen-Rouen-Le Havre : capitale de la Normandie

g. Responsabilités scientifiques

Co-Directrice de la structure fédérative (FED 4137) IRIHS (Institut de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales http://www.univ-rouen.fr/99535530/0...) depuis 2011 avec Cécile Legros et qui regroupe l’ensemble des 13 laboratoires de SHS de l’Université de Rouen en vue de créer un site de la MRSH Normandie. L’IRIHS porte aussi le Grand Réseau de Recherche Culture et Société en Normandie, qui finance la recherche dans le cadre du contrat de plan Etat-Région (grrhn.insa-rouen.fr/‎).

Membre du bureau de l’UMR 6266 IDEES (depuis 2009). Co –responsable de l’Axe 2 « Régionalisations, Régulations et Temporalités » depuis 2010

Directrice de l’équipe MTG de l’UMR IDEES depuis juin 2011

Co-responsable de l’axe 2 de l’IRISH de l’Université de Rouen et du Grand Réseau de Recherches « Culture et sociétés » « Organisation et développement du territoire » avec C. Legros de 2009 à 2011

Présidente des comités de sélection pour 6 postes de l’Université de Rouen (2009 -2013)

Responsable du Master de géographie de l’Université de Rouen et responsable de la spécialité recherche de juin 2010 à juin 2013 avec D. Mouralis

h. Production scientifique

a. Articles dans des revues à comité de lecture (référencées par l’AERES ou des bases de données internationales)

1) BARON M., BENNASR A., DE RUFFRAY S., GRASLAND C., 2015, accepté, à paraître, « Dilemmes de la réforme régionale tunisienne. Analyse spatiale et territoriale des propositions de réorganisation du maillage administratif », Revue d’Economie Régionale et Urbaine, 20 p.

2) BRENNETOT A. et DE RUFFRAY S., « La Région : une notion ambigüe saisie à travers le cas normand », L’Espace Politique [En ligne], 23 | 2014-2, mis en ligne le 04 juillet 2014, consulté le 04 décembre 2014. URL : http://espacepolitique.revues.org/3150 ; DOI : 10.4000/espacepolitique.3150

3) BRENNETOT A., DE RUFFRAY S., « Découper la France en régions », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Débats, Quel découpage régional pour la France ?, mis en ligne le 23 juillet 2014, consulté le 04 décembre 2014. URL : http://cybergeo.revues.org/26376 ; DOI : 10.4000/cybergeo.26376

4) DE RUFFRAY S., 2013, “Vers une typologie des formes spatiales des limites de l’Europe : l’apport des cartes mentales interprétatives d’étudiants », Revue Belgéo 2013-1. Modelling and Benchmarking of borders.http://belgeo.revues.org/10627

5) DIDELON C., DE RUFFRAY S. et al., 2011, A world of interstices : A fuzzy logic approach to the analysis of interpretative maps, The cartographic journal, vol 48, n°2. pp 100-107.

b. Articles dans des revues avec comité de lecture non répertoriées dans des bases de données internationales

1) DIDELON C., DE RUFFRAY S. et al. 2011, Un monde d’interstices, apport de la logique floue pour l’analyse de cartes interprétatives. Cartes et géomatique, revue du Comité français de cartographie n°209. Pp 71-82

2) BOQUET, M., DE RUFFRAY, S., HAMEZ, G., 2013, « Approche didactique de la cartographie transfrontalière : L’exemple de Metz », Mosella tome 34(1-4), 2009, p.87-100

a. Chapitres d’ouvrages

1)VAN HAMME G. (dir), DIDELON C., RICHARD Y., DE RUFFRAY S. et al., 2012, “Territorial structures on a global scale : Divisions of the world and European performances in a comparative perspective”, TIGER. Territorial Impact of Globalization for Europe and its region », final report, ISBN 978-2-9600467-6-2

http://www.espon.eu/export/sites/de...

2) DE RUFFRAY S., DIDELON C., GRASLAND C., 2012 , « A Europa vista por estudantes estrangeiros in Hervé Théry, Neli Aparecida de Mello-Théry (Orgs.), Construindo a Europa : os mapas mentais revelam visões geopolíticas ?, pp. 31-59

3) DE RUFFRAY S., HAMEZ G., 2010, « L’accessibilité transfrontalière aux maternités. Enjeux territoriaux d’une coopération sanitaire dans la Grande Région », Frontières et santé. Genèses et maillages des réseaux transfrontaliers, l’Harmattan, pp. 29-41

b. Communications dans un congrès international et/ou national

1) BRENNETOT A., DE RUFFRAY S., GRASLAND C., et al. Événement international, agenda médiatique et vision du monde : que peuvent nous apprendre les flux RSS des grands médias de presse internationale ? », Colloque international du CIST, Fronts et frontières des sciences du territoire, Paris, 27-28 mars 2014.

2) DE RUFFRAY S., BAILLY G., « Recomposition intercommunale en Haute-Normandie et en France. Entre légitimation et appropriation », journée d’étude organisée dans le cadre du projet fédératif Les Transformations des territoires de l’action publique en Haute-Normandie, GRR CSN, Université de Rouen, 4 octobre 2013.

3) GRASLAND C., DE RUFFRAY S., GUERIN-PACE F., GIRAUD T ., 2013, « Textual Statistics versus Network Analysis and Spatial Analysis for Analysing an International corpus of co-citations about countries or cities”, 8 th European Colloquium in Theoretical and Quantitative Geography (ECTQG) ,September 5 th to 9 th 2013, Dourdan.

4) DIDELON C., DE RUFFRAY S., LAMBERT N., 2013, « HARD » AND « SOFT » CONTINENTS in world mental representations. Methods of analyze and visualization”, 8 th European Colloquium in Theoretical and Quantitative Geography (ECTQG) ,September 5 th to 9 th 2013, Dourdan.

5) DIDELON C., EMSELLEM K., DE RUFFRAY S., BOQUET M., 2013, “Student’s spaces of belonging on Europe Borders”, Annual Meeting of the Association of American Geographers, Los Angeles, CA, 9-13 April, 2013

6) GRASLAND C., BENNASR A., BARON M., DE RUFFRAY S., GUERIN-PACE F., 2013, « Dilemmes de la réforme Régionale Tunisienne », 50e colloque de l’ASRDLF, juillet 2013, 8-11 juillet 2013, Mons.

7) SCHIEBEL J., DE RUFFRAY S., CARPENTIER S., GERBER P., HAMEZ, 2013, « Approche prospective de l’intégration transfrontalière d’un système de transport en commun : vers un report modal pour les trajets-domicile/travail vers le Luxembourg ? », 12ème séminaire francophone est-ouest de socio-économie des transports, Rio de Janeiro, Brésil

8) DIDELON C., DE RUFFRAY S., 2011, “A fuzzy world, Regionalisation in mental representations of the world”. Conference “Europe seen from here and elsewhere ; final conference of the EuroBroadMap project ; 1-2 dec. 2011, Université de Rouen, proceedings, pp 64-68.

9) BRENNETOT A., DE RUFFRAY S., 2011, « La Normandie, laboratoire de l’ambiguïté régionale », Colloque International des Sciences du Territoire, 23,24,25 novembre 2011, Proceedings, pp. 53-59

10) DE RUFFRAY S., HAMEZ G. , 2011, « Enjeux théoriques et méthodologiques d’une comparaison des régions transfrontalières », 11e conférence BRIT, Frontières mobiles, 4-7 septembre 2011, Grenoble.

11) DIDELON C., DE RUFFRAY S., 2011, “A place called Europe. Mental maps of students across the world”, The third congress of EUGEO, the association of European geographical societies : Geography’s stake in Europe : People, environment, politics, London 30-31 August 2011.

12) DE RUFFRAY S., DIDELON C., 2011, « Mental interpretative maps of Europe in the world », 17th European Colloquium on Theorical and Quantitative Geography, Athenes, 2 - 5 septembre 2011.

13) DIDELON C., DE RUFFRAY, S., BOQUET M., LAMBERT N., 2011, « Un monde d’interstices, apport de la logique floue pour l’analyse de cartes interprétatives ». 25ème conférence Cartographique internationale, 3-8 juillet 2011, Palais des Congrès Paris.

c. Autres publications (bases de données, logiciels enregistrés, traductions, compte rendus d’ouvrages, rapports de fouilles, guides techniques, catalogues d’exposition, rapports intermédiaires de grands projets internationaux, etc.)

1) DIDELON C., DE RUFFRAY S. , ELIOT E., BALDINI F., , 2012, “Territorial structures on a global scale : Divisions of the world and European performances in a comparative perspective”, TIGER. Territorial Impact of Globalization for Europe and its region »,Work Package, 47 p. et atlas http://www.espon.eu/export/sites/de...

2) BOQUET M. DIDELON C., de RUFFRAY S., octobre 2012, La Turquie dans les représentations du Monde, un espace interstitiel. Expositions Scientifiques du Festival International de Géographie de Saint-Dié des Vosges

3) GRASLAND C. (dir), DE RUFFRAY S. & alii, 2011, Mental maps of the world, EuroBroadmap, Visions of Europe in the world, 130 p. http://halshs.archives-ouvertes.fr/... et 006654521 et 00654523 et 00654525

4) GRASLAND C., DE RUFFRAY S., DIDELON C., 2011, Regional Perspective Report, EuroBroadmap, Visions of Europe in the world, WP 6, 40 p. http://halshs.archives-ouvertes.fr/...

5) VAN HAMME G. (dir), DIDELON C., RICHARD Y., DE RUFFRAY S. et al., 2011, “Territorial structures on a global scale : Divisions of the world and European performances in a comparative perspective”, TIGER. Territorial Impact of Globalization for Europe and its region »,pp 9-16 et atlas (26p.)

http://www.espon.eu/export/sites/de...

6) DE RUFFRAY S., HAMEZ G. (dir) et alii., 2011, “Enjeux des territoires frontaliers à l’échelle nationale. Vers la détermination et la délimitation de pôles transfrontaliers », DATAR, 33p et annexes. http://www.ums-riate.fr/documents/r... http://www.ums-riate.fr/documents/R...

7) DE RUFFRAY S (dir)., DIDELON C., BRENNETOT A., LEVESQUE L. et al., 2011, « Visions géopolitiques de la Normandie en Europe et dans le Monde », GRR Cultures et Sociétés en Normandie, 35 p.

8) BOQUET M., DE RUFFRAY S., HAMEZ G., 2010, "Feasibility study : Access to emergency related services", p.49-58 in. ESPON & Université du Luxembourg, "Metroborder - Cross-border Polycentric Metropolitan Regions, Final Report" http://www.espon.eu/export/sites/de...

9) DIDELON C., GRASLAND C., DE RUFFRAY S., & alii, 2010, Mental maps of French students. Country report part 01. EuroBroadMap project. 32 P.

10) DIDELON C., GRASLAND C., DE RUFFRAY S., & alii, 2010, Mental maps of Senegalese students. Country report part 01. EuroBroadMap project. 25 P.

11) BOQUET M., DE RUFFRAY S., HAMEZ G., 2010, "Feasibility study : Access to emergency related services", p.88-94 in. ESPON & Université du Luxembourg, "Metroborder - Cross-border Polycentric Metropolitan Regions, Interim Report" http://www.espon.eu/export/sites/de...