Bruno Lecoquierre
Né le 7 février 1957 Doctorat en 1997 sous la direction de Madeleine Brocard HDR en 2010 et professeur à l'université du Havre depuis 2011 Directeur de l'équipe IDEES-Le Havre

Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e

  • Brocard M., Lecoquierre B., 1995, « Le chorotype de l’estuaire européen », Mappemonde n° 3-95, p. 6-7
  • Lecoquierre B., 1998, « Les estuaires européens : une organisation en constante évolution », L’information géographique, p.3-11.
  • Lecoquierre B., 1999, « Développement global et territorialité dans l’estuaire de la Seine », Géographies (bulletin de l’association des géographes français), pp. 128-133.
  • Lecoquierre B., Steck B., 1999, « Pays émergents, paroisses recomposées : repenser le découpage du territoire », Géographie et cultures, p. 47-69.
  • Lecoquierre B., Lévêque L., Steck B., 2010, « Infrastructures de transport et recompositions urbaines et territoriales dans l’estuaire de la Seine », Belgéo (Revue belge de géographie), 2010.1-2, p. 135-146.
  • Lecoquierre B., 2010, « L’usage du voyage en géographie », Géographie et cultures, 75-Automne 2010, p. 139-157.
  • Lecoquierre B., 2011, « Entre protection environnementale et mondialisation : le développement touristique du parc national du Banc d’Arguin », Tourisme et mondialisation, Mondes du tourisme (dir. P. Duhamel et B. Kadri), hors-série sept. 2011, pp. 187-197.
  • Lecoquierre B., 2013, « Protection de l’environnement et conflits d’intérêt dans une zone humide d’importance nationale : l’estuaire de la Seine en France », Georeview (Scientific annals of Stefan cel mare University of Suceava), vol. 23, Stefan cel Mare University press, Suceava (Roumanie), p. 74-81(http://georeview.ro/ojs/index.php/revista/article/view/159/pdf_35)

Lecoquierre B., 1994, « L'aménagement de l'estuaire de la Seine », Etudes Normandes, Rouen, p. 97-109.

Lecoquierre B., 1997, « L’estuaire de la Seine, espace et territoire », Bulletin Intergéo n°125, p. 66-68.

Lecoquierre B., 2001, « Le Sahara, terre mythique d’exploration », Cahiers de sociologie économique et culturelle, Le Havre, n°36, p. 11-35

Lecoquierre B., 2002, « Théodore Monod étonnant voyageur », La géographie, n° 1504, p. 53-65

Lecoquierre B., 2002, « Les voyages de Théodore Monod » (liste complète des voyages réalisés par Théodore Monod entre 1922 et 1998), La géographie, n° 1504, p. 65-71

Lecoquierre B., 2004, « L’estuaire de la Seine au Havre, entre enjeux environnementaux et portuaires », Les cahiers de l’institut d’aménagement et d’urbanisme de la région d’Ile de France (IAURIF) : « Le fleuve, un système, des territoires, des acteurs », p. 107-111

. Lecoquierre B., 2006, « Le Point Afrique, acteur majeur du transport aérien et du développement touristique en Afrique saharo-sahélienne », Transport et tourisme, Edytem, Cahiers de géographie, n° 4-2006.

Lecoquierre B., 2007, « Entretien avec Edmond Bernus », La Géographie, numéro 1526 hors série en hommage à Edmond Bernus, p. 8-12

Lecoquierre B., 2012, « Limites, interfaces et territoires », Cahiers de sociologie économique et culturelle, n°53-54, Le Havre : Institut de sociologie économique et culturelle, p. 19-33.

Lecoquierre B., 2013, « Le Sahara, désert habité et terre de passage », Moyen-Orient n°18, avril-juin 2013, p. 76-81.

Lecoquierre B., 2015, « De l’aménagement au développement durable : un virage écologique dans l’estuaire de la Seine à la fin du XXe siècle », Etudes normandes n° 1-2015, p. 19-29.

Lecoquierre B., 2017, «Le Havre, ville de plein vent», Le Havre, les 500 ans d'une ville nouvelle, Etudes Normandes n°2 (nouvelle formule), p. 6-11.

 

Lille, le 6 septembre 2001 : « Les territoires de l’eau à l’échelle des bassins-versants du Pays de Caux ». Colloque « Hydrosystèmes, paysages, territoires » organisé par la commission « hydrosystèmes continentaux » du Comité national français de géographie.

Galati (Roumanie), 11 et 12 avril 2003 et Le Havre, 23 et 24 mai 2003 : « Organisation territoriale en France et en Roumanie : analyse comparée ». Colloque franco-roumain pluridisciplinaire organisé par les universités du Havre et de Galati sur le thème : « La Roumanie et l’élargissement de l’Union Européenne ».

Le Havre, 28 novembre 2004 : « Aménagement et environnement dans l’estuaire de la Seine », colloque organisé par le Port Autonome du Havre : Multiples défis des ports maritimes.

Chambéry, 13-15 septembre 2006 : «  Le Point Afrique, acteur majeur du transport aérien et du développement touristique en Afrique saharo-sahélienne », colloque Transport et tourisme organisé par les commissions de géographie des transports et de géographie du tourisme et des loisirs du Comité national français de géographie.

Fortaleza (Brésil), 18-22 mai 2009, « Tourisme, échanges culturels et mondialisation », colloque franco-brésilien pluridisciplinaire organisé dans le cadre de l’année de la France au Brésil par les universités du Havre et de Fortaleza sur le thème : Les acteurs du développement économique et social au XXIe siècle.

Bruxelles, septembre 2009, « Infrastructures de transport et recompositions urbaines et territoriales dans l’estuaire de la Seine » (avec L. Lévêque et B. Steck), colloque organisé par la commission de géographie des transports du Comité national français de géographie à l’université libre de Bruxelles sur le thème : « Villes et grands équipements de transport : compétitions, tensions, recompositions ».

Angers, 31 mai – 2 juin 2010,  « Entre protection environnementale et mondialisation : le développement touristique du Parc national du Banc d’Arguin en Mauritanie »,  colloque Tourisme et mondialisation des « Rendez-vous Champlain 2010 ».

Montréal (Canada), 17-18 octobre 2014, « Enjeux et fragilités du tourisme saharien », Le tourisme dans le monde arabe, Centre international de formation et de recherche en tourisme (CIFORT), UQAM (Université du Québec à Montréal).

Kribi (Cameroun), 14-17 novembre 2017, «La mise en tourisme des espaces littoraux. une synergie difficile entre des nécessité parfois contradictoires», Construire la ville portuaire de demain en Afrique atlantique, Université de Yaoundé (programme de recherche sur l'Afrique atlantique).

 

Le Havre, le 18 mai 2004 : « L’estuaire de la Seine » devant le congrès national des conseillers pédagogiques (conférence publiée sur cédérom : Actes du 39ème congrès « Ecole et paysages » de l’association nationale des conseillers pédagogiques).

Le Havre, le 3 juin 2005 : « L’estuaire de la Seine : estuaire modèle ? ». Conférence introductive à la table ronde A la découverte de l’estuaire de la Seine : environnement, activités humaines et développement durable organisée dans le cadre des journées de  l’environnement et du développement durable (Docks Café, Le Havre).

Le Havre, le 4 juin 2005 : participation à la table ronde Développement économique et valorisation du milieu estuarien organisée par le service environnement de la ville du Havre dans le cadre des journées de l’environnement et du développement durable (FNAC, Le Havre).

Docks Océane, Le Havre, 16 décembre 2009 : « Fonctions et acteurs dans l’estuaire : une complexification progressive et constante », introduction à la séance consacrée à la cohabitation des hommes et des activités dans le cadre du débat public sur le prolongement du grand canal du Havre.

Université de Rouen, 29 novembre 2010 : « Des États dans tous leurs états », conférence dans le cadre du cycle Trente minutes pour comprendre.

Beyrouth, Université Saint Joseph, 28 novembre 2013, « Le Sahara, désert habité et terre de passage ».Le Havre, 24 novembre 2014, « Des mythes géographiques pour inventer et explorer la Terre », conférence de l’Université populaire, cycle « Histoires et histoire ».Le Havre, 24 novembre 2014, « Des mythes géographiques pour inventer et explorer la Terre », conférence de l’Université populaire, cycle « Histoires et histoire ».

Le Havre, 24 novembre 2014, « Des mythes géographiques pour inventer et explorer la Terre », conférence de l’Université populaire, cycle « Histoires et histoire ».

Grenoble, 17 mars 2016, « Le Sahara dans la mondialisation, un désert en crise », 8ème festival de géopolitique de Grenoble sur les Dynamiques africaines, https://www.youtube.com/watch?v=ckJUUCC5yLUParis, Institut du monde arabe, 18 mai 2017, « Le Sahara, désert habité et terre de passage », Frontières, Les rendez-vous de l’histoire du monde arabe, 3ème édition, 18-21 mai 2017.

Paris, Institut du monde arabe, 18 mai 2017, « Le Sahara, désert habité et terre de passage », Frontières, Les rendez-vous de l’histoire du monde arabe, 3ème édition, 18-21 mai 2017.

- Lecoquierre B., 1996, « L’estuaire dans son environnement », 1996, planches et textes de l’Atlas de l’estuaire de la Seine (sous la direction de M. Brocard et L. Lévêque), Publications des Universités de Rouen et du Havre, pp. 18-25.

- Lecoquierre B., 2009, « Par-delà les frontières, vers de nouvelles formes de coopérations territoriales », Un monde en recompositions - Géographie des coopérations territoriales (sous la direction de M. Bussi), Publications des Universités de  Rouen et du Havre, pp. 75-88.

- Lecoquierre B., 2009, «  Contraintes géopolitiques et centralisme des Etats : les difficiles coopérations territoriales au Proche-Orient », Un monde en recompositions - Géographie des coopérations territoriales (sous la direction de M. Bussi), Publications des Universités de  Rouen et du Havre, pp. 215-229.

- Lecoquierre B., 2011, « Enjeux et contraintes du développement touristique dans le Parc national du Banc d’Arguin », Le littoral mauritanien à l’aube du XXIe siècle - Peuplement, gouvernance de la nature, dynamiques sociales et culturelles (dir. S. Boulay, B. Lecoquierre), Karthala, pp. 345-361.

- Lecoquierre B., 2014, « Mythes, grands espaces et aventure. Le Sahara des voyageurs et des touristes », Natures, miroirs des hommes ? (sous la direction de S. Guichard-Anguis, A.-M. Frérot et A. Da Lage, L’Harmattan), coll. Géographie et cultures, p. 145-163.

- Lecoquierre B., 2014, « La pratique du terrain en géographie comme modalité de compréhension du réel », Travailler ensemble ? Des disciplines aux sciences sociales (sous la direction de C. Chevandier), PURH, p.141-154.

- Lecoquierre B., 2015, « Le pèlerinage en Terre sainte, entre démarche religieuse et découverte interculturelle », Métamorphoses du voyage et de l’exotisme du XVIIIe siècle à nos jours (sous la direction de B. Lecoquierre et E. Wauters), Presses universitaires de Rouen et du Havre, p. 61-74.

- Brocard M., Lecoquierre B., 2016, « Penser et délimiter les territoires », La région, de l’identité à la citoyenneté (sous la direction d'A. Frémont  et d'Y. Guermond), Hermann, p. 13-20.

- Lecoquierre B., 2016, « Enjeux et fragilités du tourisme saharien », La mise en tourisme des territoires dans le monde arabe (dir. Boualem Kadri et Djamal Benhacine), L’Harmattan, coll. « Comprendre le Moyen-Orient », p. 125-135

 

- Lecoquierre B., 1998, L’estuaire de la Seine, espace et territoire, Publications des Universités de Rouen et du Havre, 192 p.

- Lecoquierre B., 2008, Parcourir la terre – Le voyage, de l’exploration au tourisme, L’Harmattan (coll. Là-bas), 273 p.

- Lecoquierre B., 2015, Le Sahara, un  désert mondialisé, La Documentation photographique n° 8106, juillet-août 2015, La Documentation française.

- Boulay S. et Lecoquierre B. (sous la direction de), 2011, Le littoral mauritanien à l’aube du XXIe siècle - Peuplement, gouvernance de la nature, dynamiques sociales et culturelles, Karthala, 432 p.

- Lecoquierre B., Wauters E. (sous la direction de), 2015, Métamorphoses du voyage et de l’exotisme, du XVIIIe siècle à nos jours, Presses universitaires de Rouen et du Havre, 158 p.

Lecoquierre B., 2008, « Quand les géographes cherchaient leur chemin…L’exploration de la Terre entre mythes et réalité », Visions cartographiques-Carnets du Diplo, blog.mondediplo.net (7 février 2008).

2 octobre 2009 : « Parcourir la mer pour découvrir la Terre » (20ème festival sur le thème : « Mers et océans : les géographes prennent le large »). Compte-rendu en ligne sur http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=1708

Lecoquierre B., 2010, « Théodore Monod le saharien », Visions cartographiques-carnets du Diplo, http://blog.mondediplo.net/2010-10-28-Theodore-Monod-le-Saharien, (28 octobre 2010).

7 octobre 2011 : «  Le chameau, le 4x4 et le camion. La Mauritanie comme terre de passage saharienne », 22ème festival sur le thème : « L’Afrique plurielle : paradoxes et ambitions ».

 

 

Ouvrage collectif

- Brennetot A., Brocard M., Buléon P., Bussi M., Emengard P.-H., Fixot A.-M., Frémont A., Gay, F., Guermond Y., Hérin R., Lecoquierre B., de Ruffray S., 2012, La Normandie en débat, OREP Editions, 175 p.





0 documents